Mars 2021

Au mois de décembre, nous avons rencontré la FCPE qui s’implique pour l’accessibilité des parents sourds.

Un partenariat APES/FCPE nous a semblé indispensable, afin qu’on nous ayons davantage de soutien lors de nos sollicitations auprès de l’Education Nationale.

Or, actuellement, au lycée Bellevue, nous constatons qu’il y a trop d’enseignement avec interprète et les élèves sont découragés.

Nous avons envoyé un courrier APES/FCPE ci joint au Recteur afin que le lycee bellevue embauche des enseignants LSF.

Nous remercions la FCPE pour s’associer à nous dans cette action.

 


Janvier 2021

Bonjour ,

APES a rencontré jeudi 21 janvier 2021  au rectorat les Inspecteurs Généraux missionnés par le Ministère a Toulouse pour réaliser une enquête nationale sur le PEJS. (Pole d’enseignement Jeunes Sourds) c’est a dire le fonctionnement des classes bilingues.

Voici le programme: étalé sur 2 jours :

– la visite des classes bilingues (élémentaire, collège et lycee).
– rencontre délégation APES
.
– rencontre des inspecteurs en charge du PEJS toulousains, des équipes enseignantes et leur direction
.
– rencontre de la mairie de Ramonville et de l’ASEI (établissement spécialisé).

Voici les points sur lesquels nous avons discuté :

1-Nouveaux élèves/nouvelles familles
– Il n’existe pas de support d’information de l’EN sur l’existence du PEJS ni sur la LSF.
– Le parcours est compliqué et difficile pour les familles qui doivent chercher les informations sur la LSF, apprendre la LSF et aussi qui doivent déménager car il existe très peu de PEJS en France.
– Les familles veulent une éducation et non une rééducation.

2- Fonctionnement
Les familles sont satisfaite du résultat dans l’ensemble
:
– Pour élémentaire et collège  : bon fonctionnement, bonne équipe enseignante et dirigeante.
– Après le collège : pas d’orientation (BAC Pro ? techno? ).
– Au lycée :
trop d’enseignement avec interprète => démotivation des élèves, pas de choix sur les enseignements de spécialité.

3- ce qu’APES demande
– L’embauche et la formation d’enseignants en LSF surtout pour le lycée.
– Développer progressivement l’orientation
.
– Mutualiser les différents lycée bilingue (Poitiers, Lyon, Toulouse, autres) avec internat afin d’offrir un large choix d’enseignement de spécialité.

4- Pour conclure
On a adressé nos félicitations a toute l’équipe EN de Toulouse pour l’évolution positive du PEJS.
Le PEJS a Toulouse a besoin d’être renforcé (équipe enseignante, diversité de parcours pro).

 

Février 2020

APES rencontre les futurs candidats a la mairie

Les 15 et 22 mars prochain, se tiendront les élections municipales. L’association APES, dans son rôle de représentante des parents d’enfants sourds et de promotion des classes bilingues (Français/LSF) a souhaité rencontrer tous les candidats à la mairie de Ramonville, ville qui accueille dans ses écoles les classes de maternelle, d’élémentaire et du collège.

Nous avons interrogé les candidats pour connaitre leurs propositions concernant le développement des classes bilingues et la promotion de la Langue des Signes dans les prochaines années.

Les 4 listes ont accepté de nous rencontrer, voici une synthèse de ces échanges.

  • Liste Ramonville et vous / Sylvie Brot

Cette liste reconnait que la filière bilingue est une filière d’excellence et un modèle qui doit être conforté. Si elle est élue, Mme Brot s’engage à supprimer tout quota visant à limiter le nombre d’enfants accueillis. Cette liste a deux colistières sourde, présente plusieurs vidéos en langue des signes et assure l’interprétation LSF de ses réunions publiques.

  • Liste Ramonville en transition / Jean Luc Palévody

Cette liste reconnait que les classes bilingues et la communauté sourde sont une des richesse de Ramonville. Elle souhaite que les sourds donnent leur avis dans les instances de démocratie participative et ses réunions publiques sont interprétées en LSF.

  • Liste Ramonville écologie 2020 / Henri Arévalo

Cette liste assure l’interprétation LSF de ses réunions. Elle s’est montré très intéressée par les classes bilingues et ne souhaite pas limiter le nombre d’enfants accueillis.

  • Liste Ramonville pour vous / Christophe Lubac

La liste du Maire sortant souhaite limiter le nombre d’enfants sourds accueillis dans les écoles de Ramonville. Cette liste a déclaré ne pas vouloir faire de Ramonville « un ghetto sourd » et souhaite que les enfants des classes bilingues soient accueillis dans d’autres communes.

Enfin, nous vous précisons que ce mail a pour objectif de vous inciter à vous renseigner sur les programmes des candidats qui abordent de nombreux autres sujets de la vie locale et quotidienne.

Bien entendu, c’est à vous de choisir en exerçant votre rôle de citoyen et en vous engageant pour ce qui vous semble essentiel.

Aux urnes, parents d’enfants sourds !


Octobre 2020

Information Apes et Covid19

Septembre 2019

Effectif classes bilingues :

Depuis  plusieurs années,  le nombre d’enfants accueillis dans les classes bilingues (Français/LSF)  augmente, ce qui montre que l’enseignement est de qualité et adapté à nos enfants sourds. Toutefois, la mairie de Ramonville, qui accueille ces classes depuis 30 ans, cherche à limiter le nombre d’enfants sourds dans ces écoles pour des raisons budgétaires :

– L’année dernière, un projet de convention, visant à instaurer une limite d’effectif dans les classes bilingues des écoles Sajus et Jean Jaurès, nous a été proposé. Nous avons refusé de la signer.

– Au mois de juin dernier, la commission d’admission du PEJS (Pôle d’Education des Jeunes Sourds) n’a pas pu statuer immédiatement sur l’accueil de nouveaux enfants dans ce dispositif et il a fallu batailler pour que ces nouvelles familles soient enfin acceptées avec plus d’un mois de retard.

-En août, la mairie nous a informé qu’elle souhaitait de nouveau mettre en place une convention avec l’éducation nationale pour limiter les effectifs dans les années à venir.

 

APES a obtenu un RDV avec le rectorat afin de clarifier la situation et trouver des solutions pour continuer à accueillir les enfants sourds dans les classes bilingues.

La réunion s’est tenue hier et le rectorat nous a annoncé :

-Une convention va être signée entre la mairie de Ramonville et le rectorat pour maintenir le dispositif, mais il n’y aura pas de limite des effectifs à Ramonville car le rectorat y est opposé (et c’est la loi).

-Une visite des classes sera organisée pour présenter les classes bilingues à la mairie de Toulouse, afin de bien préparer la mise en place d’un dispositif identique à Toulouse, dans le but de développer les classes.

-Une ouverture progressive de classes à l’école de Rangueil est envisagée par le rectorat à partir de septembre 2020. Les modalités d’accueil ne sont pas encore définies (niveau, classes, nombre d’enfants concernés…) et nous allons devoir en discuter avec vous et avec les équipes pédagogiques de Sajus et Jean Jaurès.

 

De notre point de vue, le rectorat a affiché une volonté de développer les classes LSF conformément à la circulaire PEJS, en proposant un partenariat avec la mairie de Toulouse, en complément des classes de Ramonville pour former un « pôle d’enseignement LSF»  partagé entre Toulouse et Ramonville.

 

Pour échanger sur ces propositions et connaitre vos avis sur ce projet, venez en parler a notre assemblée générale le 13 octobre  

 

Pour l’ensemble des membres de notre association

Benoit THOMAS

Président

 

Suite :

Au mois de novembre 2018, notre association APES a organisé une rencontre parents sur le thème de la réforme du BAC 2021. L’absence de l’option LSF sur les documents présenté par le ministère nous ont alerté. A la demande des parents nous avons décidé d’envoyer un courrier a l’inspecteur en charge du développement de la LSF (ministère de l’EN) :

 

Courrier à l’inspecteur [pdf]

« Devenez ambassadeur de l’APES« 

Bonjour les familles, chers membres et tous ceux qui nous soutiennent.

Chaque mois, nous vous proposons des activités, et nous sommes ravis que vous soyez nombreux a participer.
Nous souhaitons en parallèle vous informer des divers événements survenus :

Pour la situation des classes :

  • en maternelle : une famille (2 enfants sourds) est venue s’installer a Toulouse pour raisons professionnelles. Elle a sollicité APES car son inscription a été refusée par la mairie de Ramonville. Nous avons réagi par un courrier au Maire. En effet, la famille n’avait pas d’autre choix que de scolariser ses enfants a Ramonville . Nous avons obtenu gain de cause, et les deux enfants sont finalement inscrits et vont maintenant a l’école.
  • au lycée : l’enseignant de philo en LSF va partir en retraite dès la rentrée prochaine. Le proviseur du lycée a souhaité qu’il soit remplacé par des cours en intégration avec interprète Nous avons donc sollicité le rectorat par courrier, afin de demander des enseignants en LSF. Là encore, nous avons réussi à convaincre le rectorat. Dès septembre, nous allons avoir un nouvel enseignant de philo en LSF.
  • à l’université: nous avons été sollicités par des familles car ils n’ont plus d’interprete a disposition. Nous avons envoyé un courrier au président, et une solution a été trouvée.

Si nous avons obtenu ces résultats positifs, c’est que nous sommes reconnus mais notre association doit être représentée par vous les parents, c’est votre projet. Or, la moitié des parents des enfants inscrits dans les classes bilingues sont membres.

Nous avons besoin de vous, soyez ambassadeurs de l’Apes ! Nous sommes certains que vous diffusez de bonnes infos puisque les adhésions ont augmenté.
Nos actions profitent à toutes les familles des classes bilingues et convaincre davantage de parents d’adherer nous donnera encore plus de crédibilité face aux interlocuteurs que l’on doit convaincre. un grand merci pour votre aide !

Orientation ES et STMG

Au mois d’octobre 2015, des familles ont demandé auprès du lycée Bellevue , une ouverture de la filière générale « ES » (Économie Sociale) et aussi de la filière technologique « STMG » (Sciences et Technologie du Management et de le Gestion) pour leur enfant sourd .

Le proviseur du lycée Bellevue a refusé, car il n’y a pas de moyens prévu.

APES a donc envoyé un courrier pour demander un rendez-vous.

Malgré nos relances par téléphone au Secrétariat Général du Rectorat, nous n’avons toujours pas obtenu de rendez-vous.

A ce jour, les enfants vont finir par se retrouver sans orientation possible. Ce serait vraiment du gâchis d’en arriver là sachant que les décisions de l’organisation de la rentrée de septembre se prennent en ce moment.

APES s’inquiète car rien n’avance, et si rien n’est fait, nous allons devoir manifester afin de répondre aux choix d’orientations des enfants sourds dès septembre 2016. Nous comptons sur votre soutien, l’avenir de vos enfants en dépend .

Vidéo LSF


Vendredi 18 mars 2016, APES a reçu la réponse du rectorat : Réponse rectorat 03-16

La réponse du rectorat : ils proposent de donner des moyens pour financer des cours avec interprète, mais ne veulent pas ouvrir de classe au lycée Bellevue !!

Réactions d’APES :

Cette réponse n’est pas logique et n’entre pas dans les principes d’une scolarité en LSF de qualité. Pour cela, nous privilégions un enseignement direct en LSF, et éviter autant que possible les cours avec interprète en intégration.

Or au lycée Bellevue, les enseignements généraux sont globalement assurés directement en LSF avec des professeurs ayant la double compétence (LSF et enseignement), et il y a aussi l’option LSF qui est également enseignée aux entendants. Pourquoi vouloir mettre nos enfants qui veulent un parcours ES ou STMG dans un autre lycée ? ils seront en intégration, donc seul avec interprète?

Le CA d’APES va se réunir à ce sujet. En parallèle, nous sommes à l’écoute des parents qui souhaitent nous rencontrer, nous sommes prêts à organiser ce que vous souhaitez.

Vidéo LSF


Rencontre Rectorat et Lycée ( mai et juin 2016)

APES a rencontré le Proviseur du Lycée Bellevue et l’inspecteur ASH Mr Detchart .

Lors de ces deux rencontres, voici les Points abordes :

1- Enseignements en LSF :

APES demande a avoir plus de cours enseigné « direct en LSF »

Réponse : le rectorat a déjà envoyé un appel d’offre pour poste de professeur en LSF (anglais et histoire-géo) mais ils n’ont pas eu de candidats qui se sont présentés. APES a proposé de relayer l’information a travers le réseau associatif .

2- Enseignement avec interprète :

APES fait constater que cette année il y a eu beaucoup d’absence interprete ,

Réponse : le proviseur promet de régler ce problème dès la rentrée par une meilleure coopération entre Interpretis et le lycée.

3- Orientation S ES L : le lycée est d’accrd pour ouvrir une classe supplémentaire , si seulement l’effectif des classes est plus important.

4- Enseignement exploration : cette année les élèves n’ont eu qu’une seule matière (au lieu de 2) . Dès septembre, le lycée accepte de proposer 2 enseignements d’exploration

Suite aux rencontre avec Mr Detchart et Mr Laurens, APES a décidé d’envoyer un courrier à la rectrice pour demander :

  • plus d’enseignement direct en LSF
  • une meilleure organisation et cooperation avec les interprètes.

Information aux futurs parents lycée : APES vous conseille de contacter les délégués